Affaire Grégory : « Trop chiante à résoudre », la juge décide de clore l’enquête

1 / 728

Après des décennies d’enquête et une multitude de rebondissements, la juge chargée de l’affaire Grégory a décidé de clore l’enquête définitivement car elle, selon elle, trop chiante à résoudre… La rédaction de Boulevard69 vous en dit plus sur ce retournement de situation de dernière minute.

 

« On ne va pas y passer la nuit, il est mort il est mort et puis c’est tout »

 

Nous avons eu l’occasion de pouvoir évoquer l’affaire avec la juge en question, Claire Barbier, qui a confirmé que cette affaire était qu’une perte de temps : « Cela fait quasiment 33 ans que cela dure, vous vous rendez compte ?! Cela ne peut plus durer, on n’avance pas, on patauge, on a l’impression que la moitié des Vosges est responsable, c’est beaucoup trop compliqué et on ne va pas y passer la nuit, il est mort il est mort et puis c’est tout. J’ai une tonne de dossiers en cours d’instruction, je n’ai plus le temps de m’occuper de celui-là et si l’opinion publique et les parents ne sont pas contents, c’est pareil ! De toute manière, c’est soit ça soit je mets tout le monde en taule comme ça on en parle plus… Certes, il y aura des innocents derrière les barreaux mais on aura forcément les coupables dans le lot aussi… »

 

Les parents du petit Grégory prêts à reprendre l’affaire

D’après nos informations, les époux Villemin, parents du petit Grégory, ne compteraient pas renoncer et voudraient reprendre l’affaire à leur façon étant donné qu’ils considèrent qu’ils ont assez de munitions pour exécuter tous les responsables de l’assassinat de leur enfant. Toutefois, Jean-Marie Villemin ne souhaiterait pas retourner en prison une nouvelle fois pour meurtre et aurait donc fait une demande à la juge pour qu’on lui accorde une nuit de vengeance légale comme dans le film « The Purge ». De ce que l’on sait, la juge se laisserait un délai de réflexion de 15 ans avant de lui répondre…

 

Espérons maintenant que, comme le petit Grégory, cette affaire ne sera pas définitivement noyée…

 

 

Source de l’image : LCI


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

One comment on “Affaire Grégory : « Trop chiante à résoudre », la juge décide de clore l’enquête
  1. Pingback: Affaire Grégory : « Trop chiante à résoudre », la juge décide de clore l’enquête – Faits Alternatifs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *