Affaire Morandini : Clinton serait « maman Catherine »

0 / 640

Alors que le FBI vient tout juste d’ouvrir une nouvelle enquête sur les mails d’Hillary Clinton, il semblerait que leurs agents ont découvert, à la surprise générale, que c’était la candidate démocrate la fameuse « maman Catherine » qui discutait avec des mineurs au sujet des castings pour les séries produites par Morandini. Boulevard69 revient sur cet énorme coup de théâtre.

 

« J’ai l’habitude de m’occuper des pervers »

 

Dos au mur face à ce scandale retentissant, Hillary Clinton a accepté de s’expliquer publiquement sur cette affaire en affirmant qu’elle voulait juste aider : « Je tiens à affirmer immédiatement que je ne suis pas une psychopathe pédophile, je n’ai rien en commun avec Jean-Marc Morandini, nous ne sommes même pas vraiment amis et je n’ai jamais touché à l’un de ces enfants… Si j’ai servi d’intermédiaire entre les deux c’était juste pour rendre service, comme vous le savez, mon mari a la gâchette facile aussi, j’ai donc l’habitude de m’occuper des pervers… C’est comme pour les drogués avec les salles de shoot si vous voulez, il vaut mieux les accompagner pour que tout se passe proprement, dans les règles afin que tout le monde en ressorte indemne mais aussi pour qu’on puisse parler tranquillement et trouver des solutions à ce problème qui leur pourri la vie… Ni plus, ni moins ! »

 

Clinton devra repasser au Minitel en attendant la fin de l’enquête

D’après nos informations, la justice américaine souhaiterait retirer temporairement la garde de son ordinateur à l’ancienne première dame le temps que toute la lumière soit faite sur ces affaires… En attendant, la candidate démocrate devra donc se remettre au Minitel, bien que cela risque d’être difficile de retrouver un de ces appareils ainsi qu’un endroit où ce service marche encore, si elle ne veut pas que sa campagne marque un violent coup d’arrêt à quelques jours de l’élection présidentielle américaine.

 

Croisons les doigts maintenant pour que les élections américaines arrivent vite avant qu’il n’y ait plus un seul candidat crédible pour prendre le bureau ovale…

 

 

Source de l’image : www.npr.org


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *