Donald Trump déclare la guerre à la Corée du Nord sur Twitter

0 / 515

Après avoir limogé le secrétaire général de la Maison-Blanche via Twitter, Donald Trump, le président des États-Unis, a récidivé mais cette fois en déclarant la guerre à la Corée du Nord sur ce même réseau social. La rédaction de Boulevard69 revient sur cette annonce autant étonnante que terrifiante.

 

« Fuck you Kim Jong one. Go war NOW ! »

 

Il était 18:16 à Washington quand Donald Trump s’est fendu d’un petit tweet qui n’a même pas besoin de traduction tellement son contenu est explicite : « Fuck you Kim Jong one. Go war now ». Un tweet ressemblant à une déclaration de guerre selon Michel Lane, un spécialiste en communication, qui a bien voulu nous expliquer la stratégie du président américain : « Nul doute que ce tweet est une déclaration de guerre lancée à la Corée du Nord mais le plus intéressant au final c’est qu’elle ait été lancée sur Twitter. Cela prouve que Donald Trump s’en fiche des règles, qu’il veut sauter les étapes sans devoir passer par l’administration, il montre que c’est lui le boss et qu’un homme avec des millions de followers est un homme dangereux. C’est un mélange entre de la folie et de la fainéantise. »

 

N’ayant pas Twitter, la Corée du Nord ne serait toujours pas au courant

Selon nos sources, toujours emprisonnées dans les prisons nord coréennes, le pays de Kim Jong-un ne possédant que MSN mais pas encore Twitter, il ne serait toujours pas au courant que les États-Unis s’apprêtent à les attaquer. Un vrai problème pour eux puisque les États-Unis, déjà plus forts sur le papier, vont donc bénéficier du fameux « effet de surprise » qui risque de mettre fin à cette guerre en trois jours au lieu de cinq… Les coréens du Nord seraient donc humiliés et n’auraient aucun moyen de négocier un accord à l’amiable pour s’en sortir.

 

Plus qu’à espérer que ce conflit se désamorce simplement à l’aide d’un petit « supprime » en réponse…

 

 

Source de l’image : Keloland


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *