En ce 6 août, l’humanité a déjà dépassé son seuil de tolérance annuel des chansons de Patrick Sébastien

0 / 391

Comme chaque année, la surdose de diffusion en soirée des chansons de Patrick Sébastien provoque une intolérance et comme chaque année c’est de plus en plus tôt… La rédaction du journal revient sur cette triste et alarmante nouvelle dans cet article.

 

« Je ne peux plus… Je pleure rien qu’en ouvrant une boîte de sardines »

 

Nous avons pu parler quelques minutes avec Yvan, un homme de 29 ans habitué des soirées alcoolisées, qui affirment ne plus du tout pouvoir écouter du Patrick Sébastien : « Vous savez je fais ce genre de soirée depuis que j’ai 16 ans et force est de constater que mon intolérance à ses chansons arrive de plus en plus tôt dans l’année maintenant… On est que le 6 août et j’en ai déjà marre, j’ai décidé de lever le pied jusqu’à la fin de 2017, maintenant je fais juste des fêtes tranquilles entre amis autour d’un verre de Tropicana par peur que ça dégénère… Je ne peux plus… Je pleure rien qu’en ouvrant une boîte de sardines c’est affolant. Il faut agir, j’ai conscience qu’on a tous dépassé les limites, qu’on a fait n’importe quoi pendant des années mais il n’est pas trop tard pour changer nos habitudes et devenir des gens raisonnables, c’est même notre devoir. »

 

Des quotas vont être établis pour limiter la diffusion de ses chansons

De ce que l’on a appris, le gouvernement français aurait pris conscience du problème et se serait enfin décidé à agir pour stopper ce massacre culturel. Pour cela, François Nyssen, la ministre de la Culture, aurait d’établir des quotas de diffusion pour limiter la diffusion de ses chansons et ainsi éviter qu’on dépasse le seuil de tolérance. A partir de 2018, chaque français sera donc limité à une chanson de Patrick Sébastien par mois. Ceux qui ne respecteront pas cette nouvelle loi pourront être condamnés à 5 mois de prison et 150 000 euros d’amende.

 

Plus qu’à croiser les doigts pour que cette mesure soit appliquée et qu’on fasse tourner les serviettes…

 


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *