Festival de Cannes : À la découverte du film « Les hiboux dorment la nuit ou le jour, je sais plus »

0 / 361

Le festival de Cannes a ouvert ses portes depuis mercredi dernier, le temps pour nous de faire un point sur le favori de la compétition, le film « Les hiboux dorment la nuit ou le jour, je sais plus » du réalisateur franco-hongrois, Jean Lungruzco.

 

La synopsis du film

Sachez que nous avons trouvé le résumé de ce film sur le Allociné hongrois et que nous avons, par la même occasion, récupéré pas loin de 28 virus informatiques pas encore répertoriés lors de cette opération : « Gislain Kouprik, un jeune homme de 18 ans un peu perdu depuis la fugue de son hibou, Ludo, il y a de cela 5 ans, décide de tout plaquer et de partir à la recherche de ce dernier… Problème, pas très compétent en ornithologie, Gislain va devoir naviguer à l’aveuglette puisqu’il ne se rappelle plus si les hiboux dorment la nuit ou le jour ce qui va compliquer énormément sa tâche. Durant son périple, Gislain devra affronter de terribles épreuves pour retrouver son ami ailé et combattre le redoutable Monsieur Fringer, un chasseur qui a promis de mettre fin à l’existence des hiboux. Il trouvera également l’amour sur le chemin mais on ne veut pas vous spoiler davantage. »

 

Va-t-il sortir au cinéma ?

D’après nos informations, nous n’avons pas eu d’informations claires à ce sujet… Il semblerait, d’après un habitué du festival de Cannes, que ce genre de film soit rarement diffusé au cinéma ou peut-être seulement du côté de l’UGC de la Tranche-sur-Mer. Toutefois, pour ceux qui seraient intéressés par ce film et qui ont Canalsat, sachez qu’il y a de fortes chances qu’il soit programmé d’ici 6 mois en prime time sur RMC Découvertes. Les dirigeants de la chaîne trouvent que ce film est un excellent documentaire sur la vie parfois difficile des hiboux et que c’est donc un bon moyen d’interpeller l’opinion publique sur leur cas.

 

On souhaite en tout cas bonne chance à l’équipe de ce chef d’œuvre dans cette conquête à la Palme d’or.

 


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *