Guidée par son chien, une française aveugle se retrouve en Papouasie-Nouvelle-Guinée

0 / 1107

C’est l’histoire insolite de la semaine et peut-être même de l’année… Marion Santi, une femme aveugle de 38 ans, s’est retrouvée en Papouasie-Nouvelle-Guinée en se laissant guider par son chien, Igor, âgé de 5 ans… La rédaction du journal a bien évidemment tenté de comprendre ce qui a bien pu se passer.

 

« Je me disais aussi que le voyage était un peu long »

 

Notre équipe s’est rendue sur place afin de rencontrer Marion Santi qui n’a pas hésité à reprocher à son chien d’avoir trahi sa confiance : « J’ai appris seulement hier où j’avais atterri, c’est complètement fou… Je me disais aussi que le voyage était un peu long mais ne pouvant pas regarder l’heure, je n’ai aucune notion du temps réel et je me suis donc fait berner par mon propre chien… Je ne sais pas ce qui lui a pris, soit, comme moi, il a un très mauvais sens de l’orientation et alors cela prouve que mâle ou femelle ça revient au même contrairement à ce que laissent penser certains préjugés ou soit il m’a trompé pour quitter le pays. Cette dernière solution ne m’étonnerait pas toutefois, on m’a souvent dit que je faisais trop confiance, même à mon chien… En plus c’est un bâtard, ceci pouvant expliquer cela si vous voyez ce que je veux dire… »

 

Igor en aurait eu marre de ce temps de chien en France

D’après nos informations, après avoir interrogé les chiens vivants dans son quartier, Igor aurait tout simplement décidé de quitter la France car il en avait marre du froid et de la pluie… Problème, Igor ne voulant pas revenir et Marion n’ayant pas les moyens d’adopter un autre guide à quatre pattes, cette dernière va donc devoir filer en Australie pour tenter d’attraper un Dingo en espérant qu’elle réussira à le dompter pour qu’il la ramène chez elle. Ce processus pourrait toutefois prendre environ 4-5 ans si elle a de la chance.

 

En attendant qu’elle trouve une solution pour revenir, il ne nous reste plus qu’à lui souhaiter de passer de bonnes vacances et de bonnes fêtes au soleil…

 

 

Source de l’image : Santevet


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *