Il retient sa copine avec un « Se queda » sur Instagram, la police intervient

1 / 479

Décidément, Gérard Piqué, le défenseur du FC Barcelone, a donné de mauvaises idées à de nombreuses personnes avec son « Se queda » puisque l’on a appris ce matin qu’un homme s’en était servi sur Instagram pour retenir sa copine. Boulevard69 revient sur cet épisode troublant qui a entraîné l’intervention des forces de l’ordre.

 

« C’était juste une erreur de communication de ma part »

 

Nous avons pu parler quelques minutes à l’accusé dans cette affaire, Max Madar, qui plaide l’erreur de communication pour se défendre : « Je n’ai jamais voulu la séquestrer croyez-moi, c’était juste une erreur de communication de ma part, Justine (ndlr : son ex-copine) m’a dit qu’elle me quittait hier soir, j’ai voulu tenter de la convaincre de rester mais vu qu’elle ne voulait rien savoir et qu’elle ne voulait même plus me parler j’ai décidé de poster cette photo de nous avec marqué « Se queda ». Je voulais juste la faire rire comme à l’époque pour me donner une chance de la convaincre de rester, c’était juste une opinion, pas un ordre sauf qu’elle a cru que j’étais un de ces harceleurs qui te persécutent et du coup elle a flippé. En moins de deux je me retrouvais chez les flics avec une plainte aux fesses pour séquestration… »

 

Cette phrase espagnole bientôt illégale en France ?

D’après nos informations, devant l’ampleur du phénomène, la justice française aurait décidé d’interdire tout bonnement l’utilisation de cette phrase à partir de début septembre. De cette manière, tous ceux qui l’utiliseront sauront qu’ils sont dans l’illégalité et ne pourront pas invoquer « l’erreur de communication » pour s’en sortir. Le chef d’accusation pour ceux qui se serviront de la phrase « Se queda » sera « Harcèlement et séquestration 2.0 » et la peine pourrait aller jusqu’à 15 ans de prison et 150 000 euros d’amende. De quoi en faire réfléchir plus d’un…

 

Espérons maintenant que les prochains amoureux possessifs retiendront juste la leçon…

 

 

Source de l’image : jerecuperemonex


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

One comment on “Il retient sa copine avec un « Se queda » sur Instagram, la police intervient
  1. Pingback: Il retient sa copine avec un « Se queda » sur Instagram, la police intervient – Faits Alternatifs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *