Prison de Fresnes : Les détenus se plaignent que la porte de leur cellule soit fermée

0 / 1044

Un nouveau rapport accablant vient de tomber ce matin concernant la prison de Fresnes où l’on apprend que les détenus seraient enfermés contre leur gré dans leur cellule sans la possibilité d’en sortir… La rédaction de Boulevard69 revient évidemment sur ce scandale qui va faire beaucoup de bruit dans le milieu carcéral.

 

« Il y a des otages qui sont là depuis 15 ans et l’ONU ferme les yeux »

 

Nous avons pu rencontrer l’un de ces otages, Maxime Resti, dit « Max la menace », qui se plaint du manque de réaction de la communauté internationale : « C’est un vrai drame qui se passe sous leurs yeux, dans un pays soi-disant démocratique qui respecte les droits de l’homme, mais ils ne bougent pas… Nous sommes détenus en otage dans une cellule de 10 m2 qui est fermée à clé, nous ne pouvons en sortir que pour nous dégourdir les jambes 20 minutes et pour aller prendre une douche. C’est purement scandaleux, il y a des otages qui sont là depuis 15 ans et l’ONU ferme les yeux vous vous rendez compte ? Nous ne méritons pas un tel sort, nous ne sommes pas des anges mais ça se fait pas d’enfermer des gens dans des cages comme des animaux… Aidez-nous, je vous en prie ! »

 

Les prisonniers disposeront bientôt d’un double des clés

D’après nos informations, en plus de la prison de Fresnes, il y aurait 249 établissements en France qui retiennent en otage pratiquement 79 000 personnes… Devant ces chiffres alarmants, le gouvernement français, choqué par cette nouvelle, aurait décidé de tout faire pour fournir un double des clés des cellules aux prisonniers retenus contre leur gré afin qu’ils puissent sortir se dégourdir les jambes quand ils le souhaitent. Une mesure qui ne plairait pas aux hommes politiques de droite qui préféreraient les exécuter pour ne pas laisser de trace et faire des économies…

 

Plus qu’à espérer qu’on réussira à les libérer plus rapidement qu’Ingrid Betancourt et sans verser de rançon…

 

 

 

Source de l’image : 20minutes


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *