Rencontre avec Samy, livreur de colis suspects

0 / 1167

En ce dimanche de Pâques, nous tenions à vous faire découvrir un métier peu connu du grand public mais pourtant de plus en plus répandu : Livreur de colis suspects. L’un de ses représentants, Samy X, a accepté de nous en parler en espérant que cette intervention inspirera des vocations aux plus jeunes.

 

« On livre 80% de nos colis dans le métro »

 

Dans un premier temps, Samy a bien voulu évoquer avec nous son quotidien en tant que livreur de colis suspects au sein de son entreprise « PerPlex » : « Il faut que vous sachiez que nous n’agissons pas de notre propre chef, mettre la pagaille n’étant pas notre but mais le but de la personne qui nous commande un colis suspect. En général, on livre 80% de nos colis dans le métro car on a une grosse demande de la part du personnel de la RATP qui souhaite régulièrement prendre une pause de 2-3 heures pour régler un problème personnel ou pour aller acheter quelque chose en urgence… Nos journées sont bien remplies, surtout depuis que la menace terroriste est très présente, les gens savent que cela va marcher à tous les coups et n’importe où (Gare, Métro, Aéroport, Square, Toilettes publiques…). »

 

« On espère être reconnu par l’État »

 

Il nous a ensuite parlé de son statut en tant que livreur de colis suspects, qu’il espère voir évoluer positivement : « Mon métier c’est ma passion mais je ne peux l’exercer pleinement car il est jugé illégal… Je suis obligé de cacher ma vie à ma famille, à mes amis et je ne peux même pas vous dévoiler mon nom… Nous ne faisons rien de mal, les colis sont toujours vides, nous souhaitons juste rendre service à une partie de la population et également entraîner nos forces de l’ordre en cas de situation similaire réelle… Bref, on espère être reconnu par l’État au plus vite comme métier à utilité publique pour qu’on puisse enfin en vivre légalement et ainsi toucher une retraite… »

 

On croise les doigts pour eux pour que le gouvernement réponde favorablement à leur demande en moins de 24h et sans leur demander de payer des frais de port.

 

 

Source de l’image : http://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/faa-intervention-sur-un-colis-suspect-a-l-aeroport-aime-cesaire-de-martinique


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *