Un restaurant Casino refuse de laisser manger une personne car elle est mineure

0 / 982

C’est une histoire un peu farfelue qui est parvenue à nos oreilles ce matin puisque l’on a appris que Thomas Partier, un jeune homme de 17 ans, avait été refoulé d’un restaurant Casino car ce dernier était tout simplement… mineur. La rédaction de Boulevard69 revient bien évidemment pour vous sur cette anecdote sociétale.

 

« Je ne comprends pas… Je joue pourtant sur des sites de casino en ligne »

 

Afin de comprendre un peu ce mieux ce qui s’est passé, nous sommes allés à la rencontre de la victime, Thomas Partier, visiblement encore sous le choc : « C’est allé très vite, je suis entré pour manger, j’ai rempli mon plateau repas de pleins de bonnes choses et au moment de payer, la caissière m’a demandé ma carte d’identité puis j’ai été éjecté par le sécurité en prétextant que je ne pouvais pas rester là car j’étais mineur… C’est vraiment absurde ! Je ne comprends pas… Je joue pourtant sur des sites de casino en ligne sans problème. Bon ok, je dis que j’ai 18 ans alors que j’en ai 17 mais mon anniversaire c’est dans 1 mois donc c’est un petit mensonge puis je n’y gagne pas une fortune, à peine l’équivalent de 100 pains au chocolat de Jean-François Copé par jour. »

 

Un mot des parents pour solutionner le problème ?

D’après nos informations, choquée par cette affaire, la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rosignol, connue pour être toujours très inspirée, aurait décidé d’agir au plus vite en promulguant une loi qui autorisera aux mineurs de pouvoir manger dans les restaurants Casino s’ils ont un mot de leurs parents. Toutefois, ce mot aura une durée limitée de 3 mois et ne pourra être renouvelé que 4 fois maximum afin d’éviter les excès et que les jeunes continuent de privilégier les fast-foods, meilleurs pour leur santé.

 

Une discrimination qui nous rappelle en tout cas avec tristesse l’affaire Subway et qui met encore à mal le milieu de la restauration…

 

 

Source de l’image : Le progres


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *