Un Turc arrêté après avoir refusé d’accrocher un poster du président Erdogan dans sa chambre

0 / 1083

Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a visiblement bien décidé de serrer la vis puisqu’après avoir fait incarcérer un homme qui refusait de lui servir le thé, il aurait également fait arrêter un Turc qui refusait d’accrocher un poster de lui dans sa chambre. Boulevard69 revient évidemment sur cette information inquiétante.

 

« Refuser un poster de moi c’est une insulte à mon physique de rêve »

 

Les journalistes turques étant tous en prison, le président Erdogan a décidé de contacter notre équipe pour clarifier la situation : « Qu’on soit bien clair, ce n’est pas un excès de pouvoir, cette décision est complètement normale et légale. Refuser un poster de moi c’est une insulte à mon physique de rêve, je représente l’autorité, si on ne me respecte pas, on ne respecte pas la Turquie et si on ne respecte pas la Turquie c’est qu’on est un terroriste du PKK… Ces posters sont beaux, gratuits et, en plus, ils possèdent de petites caméras dans les yeux pour nous permettre de les esp… de les protéger en cas d’intrusion… Il n’y a donc aucune raison de les refuser. De toute manière, la communauté internationale n’a pas à s’inquiéter pour cet homme, il va être torturé, tué et après il pourra rentrer chez lui avec un poster comme convenu… »

 

La Turquie va arrêter tous ceux qui n’aiment pas les kébabs

D’après nos sources qui n’ont pas pu sortir du pays, le gouvernement de Turquie aurait décidé de pousser la répression encore plus loin en arrêtant tout bonnement ceux qui refusent de se nourrir de kébabs matin midi et soir, touristes compris… Ce mets étant la seule spécialité culinaire du pays, ne pas en manger sera dorénavant considéré comme un rejet total de la Turquie et pourra engendrer une peine allant de 30 ans de prison à l’exécution pure et dure par chaise électrique du coupable.

 

Plus qu’à croiser les doigts maintenant pour que la démocratie ne soit pas déclarée illégale aussi dans les prochaines semaines…

 

 

Source de l’image : 20minutes


Ayant un amour passionné pour les gens et le monde en général, je me voyais obligé de devenir journaliste afin de vous protéger des conspirationnistes en tout genre. Sachez que mon esprit est indépendant mais que mon cœur est à vous...

À découvrir surtout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *